Les troubles de l’apprentissage DYS, connus ou méconnus.

Dys…lexie : trouble du langage écrit
Dys.. phasie : trouble du langage oral
Dys…orthographie : trouble de la production écrite sur le plan de l’orthographe, et les difficultés de lecture
Dys…praxie : trouble de geste
Dys…calculie : trouble de la numération et/ou du calcul

Ces troubles sont souvent associés à des troubles de l’attention.
La Dyslexie et la dysorthographie

Définition de la Dysléxie : Difficulté persistante d’apprentissage de la lecure en dehors de tout trouble perceptif (déficit d’acuité visuelle, auditive, ou d’affection neurologique) chez un enfant d’intelligence normale, exempt de troubles psychiques, et alors qu’il a été normalement scolarisé »

Quelques signaux d’alerte :

  • Grande lenteur dans toutes les activités comprenant de l’écrit (lecture ou écriture)
  • Ecriture peu lisible dans son contenu et sa forme (graphisme, orthographe et segmentation des mots)
  • Difficultés d’organisation
  • Problèmes pour se situer dans le temps, pour établir une chronologie
  • Fatigabilité
  • Orthographe très défaillante
  • Meilleures performances à l’oral
  • Compréhension supérieure lorsque l’énoncé est oralisé
  • Capacités d’apprentissage normales si on passe par une autre modalité que l’écrit

Les différentes voies de lecture

La dyslexie phonologie :

  • C’est la voie de lecture par assemblage qui pose problème.
  • L’enfant peut lire des mots qu’il reconnait globalement.
  • L’enfant a du mal à lire les mots qui non pas de sens.

La dyslexie lexicale :

  • C’est la voie de lecture par adressage qui est atteinte.
  • L’accès au sens est perturbé.
  • L’enfant cherche à déchiffrer chaque mot et a des difficultés à se constituer un stock de mots reconnus globalement.

La dyslexie mixte :

  • Les deux voies de lecture sont atteintes.

La dyspraxie, définition : défaut d’automatisation de la séquence gestuelle (de la bouche, des jambes, des mains et/ou des yeux)

Quelques signes d’alerte :

  • Gestes maladroits et lents
  • Maladresse, malhabileté à la construction
  • Pauvreté du dessin et du graphisme*

La dysgraphie, définition : Troubles qui entrainent une lenteur dans la réalisation des productions graphiques et écrites, ou malformation des lettres

Quelques signes d’alerte :

  • Mauvaise tenue persistante des outils
  • Difficultés persistantes dans la reproduction de formes
  • Crampe lors de l’écriture, poignet rigide
  • Ecriture difficilement lisible

La dyscalculie, définition : difficultés à acquérir et maitriser les différentes connaissances et habiletés mises en oeuvre dans les mathématiques : numération, opération, résolution de problème, géométrie.

Quelques signes d’alerte :

  • Difficulté à mémoriser et traiter des informations
  • Trouble du langage : notion de différence, de quantité…
  • Difficultés à comprendre certaines formulations de problèmes
  • Mauvaise habileté motrice : tracé des figures géométriques, différenciation des figures géométriques …
  • Retard dans l’acquisition des opérations mentales
  • Difficulté à compter spontanément sur des doigts